Top Bar Element

Capacité d’emprunt : comment évaluer votre capacité d’emprunt pour vos projets financiers ?

Sommaire

Vous avez un projet financier et vous souhaitez connaître votre capacité d’emprunt ? Il est important d’évaluer celle-ci pour réaliser le projet de vos rêves. Bien qu’il existe plusieurs méthodes et facteurs à prendre en considération, l’essentiel est de comprendre comment calculer votre capacité d’emprunt et ainsi savoir si vous êtes en mesure d’emprunter le montant nécessaire à votre projet.

Qu’est-ce que la capacité d’emprunt ?

La capacité d’emprunt est la somme maximale que vous pouvez emprunter pour acheter un bien immobilier, couvrir les frais de rénovation ou autres projets liés à la construction. Elle correspond à la capacité financière que vous avez à rembourser une dette. Elle se calcule en fonction de vos revenus, de vos dettes et des engagements que vous avez déjà pris. Elle est donc directement liée à votre situation financière et peut fluctuer au fil du temps.

Comment calculer sa capacité d’emprunt ?

Pour calculer le montant que vous pouvez emprunter, il faut prendre en considération 4 critères : le taux d’endettement, le taux d’intérêt, le type de prêt et les frais annexes.

Pour commencer, il est important de connaître votre taux d’endettement. Il s’agit du rapport entre vos charges mensuelles et vos revenus mensuels. La plupart des banques imposent un taux d’endettement maximal (généralement 33 %). Si votre taux dépasse ce seuil, vous risquez de ne pas obtenir le prêt demandé.

Dois-je travailler avec un courtier en prêt bancaire ?
A lire

Le taux d’intérêt est également à prendre en compte. Il s’agit du coefficient appliqué à chaque mensualité et qui permet au prêteur de récupérer ses intérêts. Il est donc important de bien comparer les offres proposées par les différents établissements afin de trouver la plus intéressante.

Le type de prêt est également déterminant pour définir votre capacité d’emprunt. En effet, si le prêt est affecté à l’achat d’un bien immobilier (crédit immobilier), la banque peut exiger une mise de fonds personnelle ou encore une assurance qui viendra alourdir le coût total du prêt (assurance emprunteur).

Enfin, il faut prendre en compte les frais annexes liés au prêt. Ces frais peuvent être des frais de courtage, des frais de dossier mais aussi des frais sur la mainlevée si le financement n’est pas directement destiné à l’achat du bien immobilier.

Comment augmenter sa capacité d’emprunt ?

Si votre capacité d’emprunt n’est pas suffisante pour couvrir votre projet financier, il existe plusieurs solutions pour l’augmenter :
– Augmenter vos revenus : un meilleur salaire permettra de majorer votre capacité d’endettement lorsque celle-ci sera recalculée par votre banquier ;
– Réduire vos charges : réduire le montant des mensualités permet également d’augmenter votre capacité financière ;
– Avoir recours à une caution solidaire : un tiers peut s’engager financièrement en cas de non-paiement ;
– Trouver une banque plus souple : certaines banques peuvent accepter un taux d’endettement supérieur à 33 %.

Simulation crédit conso : comment obtenir une réponse de principe immédiate en ligne
A lire

Quels sont les pièges à éviter ?

Même si une bonne gestion financière peut augmenter considérablement votre capacité d’emprunt et faciliter l’obtention du prêt demandé, il existe des pièges dont il faut se méfier :
– Ne pas négliger les assurances : les assurances obligatoires telles que l’assurance emprunteur doivent être souscrites pour obtenir le crédit ;
– Garder une bonne gestion financière : ne pas surendetter après avoir obtenu son crédit car cela pourrait entraîner des difficultés pour rembourser ;
– Éviter les offres trop alléchantes : certaines offres peuvent paraître très avantageuses mais elles cachent parfois des conditions contraignantes à long terme qui risquent de peser sur le budget familial ;
– Éviter les activités spéculatives : investir dans des produits non couverts par l’assurance emprunteur ou reverser des sommes en capital à un particulier sans contrôle ni protection peut être très risqué et facilement être source de litige.
Ainsi, pour conclure, il est important de bien comprendre comment calculer sa capacité d’emprunt et surtout d’adopter une bonne gestion financière afin que votre projet financier se réalise sans contraintes ni surprises.